No 1

Rad, Ludwig

naissance vers 1420, décès apr. le 13.2.1492. Fils de Hans, juge à Rankweil (1429-1442). Secrétaire du cardinal Peter von Schaumberg (1447-1451), à la chancellerie impériale (1452-1458), où R. rencontra Enea Silvio Piccolomini, puis à la cour de l'archévêque de Trèves (1458-1460). Etabli à Zurich en 1461, chanoine du Grossmünster (1455-1479). Conseiller du duc Sigismond d'Autriche (1465-1489) et de l'empereur Frédéric III (1469). Prévôt de Rheinfelden (1467/1468-1492) et chanoine du chapitre Saint-Pierre à Bâle (1488-1490); R. ne doit pas être confondu avec le chanoine de Coire homonyme (1477-1521). R. correspondit notamment avec Niklaus von Wyle et Albert de Bonstetten. Sa bibliothèque comportait de nombreux ouvrages d'auteurs classiques et humanistes. Politiquement, R. eut une position ostensiblement pro-autrichienne et favorable à la noblesse.


Sources imprimées
Repertorium Germanicum, 8-9, 1993-2000
Bibliographie
– K.H. Burmeister, «Der Vorarlberger Frühhumanist Ludwig Rad (1420-1492)», in Innsbrucker Historische Studien, 5, 1982, 7-26
– E. Desarzens-Wunderlin, Das Chorherrenstift St. Martin zu Rheinfelden 1228-1564, 1989
VL, 7, 959-961

Auteur(e): Andreas Meyer / MBA