No 1

Rabustan, Johannes

Mentionné pour la première fois en 1453 comme chapelain de Soglio. Fils de Conradinus, de Chamues-ch (auj. La Punt-Chamues-ch). Cité comme chapelain de Santa Maria (Val Müstair) et notaire public entre 1457 et 1474. Vers 1460, il rédigea l'histoire du miracle du Saint-Sang du couvent de Müstair. Il y joignit des copies et des notices faites à partir de documents du couvent.


Bibliographie
– A. Thaler, Geschichte des Bündnerischen Münstertales, 1925, 42-48, 118, 128
– M. Burckhardt et al. éd., Cat. des mss. datés en Suisse en écriture latine du début du Moyen Age jusqu'en 1550, 1, 1977, ill. 382, 383; 2, 1983, 181, 222
– I. Müller, Geschichte des Klosters Müstair, 31986, 63, 83, 103

Auteur(e): Ursus Brunold / MBA