30/07/2015 | communication | PDF | imprimer

Ramsen

Comm. SH, distr. de Stein., comprenant des hameaux et des fermes (par exemple à Bibermühle, Hofenacker et Wiesholz). Village paysan situé dans l'enclave orientale du canton de Schaffhouse. 846 Rammesheim. 273 hab. en 1653, 494 en 1798, 1022 en 1850, 1209 en 1900, 1103 en 1950, 1283 en 2000. Fondation alémane probable au début du Ve s. Au Moyen Age, divers nobles et les couvents environnants d'Allerheiligen, Reichenau, Saint-Georges et Sainte-Agnès y possédaient des biens fonciers. Avec l'acquisition de la basse juridiction par Stein am Rhein en 1539, R. passa dans la sphère d'influence de la Confédération. En 1770, un traité avec l'Autriche attribua la haute juridiction à Zurich. Plusieurs fois pillé et détruit au cours des guerres européennes, R. fut rattaché au canton de Schaffhouse en 1798. L'église Saints-Nicolas-et-Agathe, mentionnée pour la première fois en 1275, est sans doute beaucoup plus ancienne. Démolie en 1795-1796, elle fut reconstruite, puis subit d'importantes transformations en 1928-1929 (auj. dédiée aux saints Pierre et Paul). R. est la seule commune majoritairement catholique du canton; sa situation confessionnelle fut réglée contractuellement en 1838. L'année suivante, la paroisse protestante transforma sa maison de prière bâtie en 1792 en un temple (encore existant). R. est relié à la ligne de chemin de fer Etzwilen-Singen, construite en 1875. Un poste de douane sur la route menant à Singen incita plusieurs entreprises de transports à s'établir dans la commune. Depuis 1976, R. est le siège de la station d'épuration helvético-allemande de Bibertal-Hegau.


Bibliographie
MAH SH, 2, 1958, 341-352
Schaffhauser Magazin, 3, 1984
Ramsen, 1996

Auteur(e): Matthias Wipf / FP