No 7

Montfort, Rudolf von (Feldkirch)

naissance vers 1275, décès 27/28.3.1334 à Arbon, sépulture à Constance. Fils du comte Rodolphe II et d'Agnes, fille du comte Hartmann de Wurtemberg-Grieningen. Neveu de Friedrich ( -> 1) et Wilhelm ( -> 8). Chanoine du chapitre cathédral de Coire (1301), étudiant à Bologne (1303). Régent avec son frère Ulrich II de la seigneurie de Feldkirch (dès 1310). Prévôt du chapitre cathédral de Coire (1307-1322), vicaire général remplaçant de l'évêque (1310-1320), official (dès 1316 au plus tard). Elu évêque de Coire en 1322, puis administrateur du diocèse jusqu'en 1325, évêque de Constance de 1322 à 1334. M. subit en 1322/1323 une défaite militaire face à Donat von Vaz, le principal adversaire de l'évêché de Coire. Il s'efforça de redresser les finances du diocèse de Constance et d'en améliorer l'état ecclésiastique et religieux. Dans la rivalité pour le trône impérial entre Frédéric le Beau et Louis de Bavière et dans les luttes entre l'Empire et la papauté, il se rangea aux côtés des Habsbourg-Autriche et publia la bulle excommuniant Louis. En revanche, la ville de Constance prit en 1327 le parti de ce dernier, s'opposant ainsi à son évêque. Afin de renforcer la position de M., le pape Jean XXII lui confia en 1330 l'administration de l'abbaye de Saint-Gall, qu'il conserva jusqu'en 1333. Mais l'accord passé en 1330 entre la maison de Habsbourg-Autriche et Louis (entre-temps couronné empereur par des représentants de la ville de Rome) le plaça dans une situation délicate: pour ne pas perdre son diocèse, il fut contraint de prendre le parti de Louis, ce qui le mit sous le coup de l'excommunication pontificale. Il ne reçut probablement les droits régaliens qu'en 1333. Il mourut en exil et ce n'est que sous l'épiscopat de Heinrich von Brandis qu'il put recevoir une sépulture chrétienne à Constance.


Bibliographie
HS, I/2, 291-297
– Gatz, Bischöfe 1198, 292-293
– F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 23, 2004, 1215-1221
NDB, 22, 175-176
– A. Bihrer, Der Konstanzer Bischofshof im 14. Jahrhundert, 2005

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / LA