02/09/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Beggingen

Comm. SH, distr. de Schleitheim, dans un vallon à l'ouest du Randen, au nord-est de Schleitheim, à la frontière allemande. 1278 Beggingen, plus tard aussi Beckingen et Böckingen. 679 hab. en 1715, 1438 en 1842, 1251 en 1850, 803 en 1900, 554 en 1950, 441 en 1990, 500 en 2000. Nécropole du haut Moyen Age à B.-Löbern. Selon un témoignage tardif (Gallus Öhem), B. fut donné au couvent de Reichenau, avec Schleitheim, par le duc de Souabe Burchard III (954-973). Y avaient aussi des terres les ducs de Teck, les Krenkingen, les comtes de Lupfen, les couvents de Saint-Blaise (Forêt-Noire) et d'Allerheiligen, les Randenburg et, au XVe s., l'hôpital du Saint-Esprit de Schaffhouse. Les seigneurs de Randegg-Neuenegg et de Lupfen se partageaient la seigneurie foncière. L'hôpital racheta aux Neuenegg, en 1438, une moitié de la haute juridiction. L'autre moitié passa en 1491 au couvent d'Allerheiligen et à la ville de Schaffhouse, au terme d'une longue querelle sur le Randen (Mundat). Par voie d'échange, Schaffhouse reprit des comtes de Lupfen la basse juridiction. B. fit partie du bailliage schaffhousois de Schleitheim jusqu'en 1798. Le village fut incendié le 4 avril 1499, lors de la guerre de Souabe et le 2 octobre 1633, lors de la guerre de Trente Ans. La chapelle Saint-Sylvestre, reconstruite après le second incendie, fut érigée en paroisse en 1644. L'évêque de Constance, héritier des abbés de Reichenau, installait jusqu'en 1804 le pasteur, nommé par le Petit Conseil de Schaffhouse. S'ajoutant à l'agriculture (33 exploitations en 1990), l'extraction du gypse et du grès, ainsi que le tissage du lin et de la soie occupaient jadis une place importante. Un remaniement parcellaire fut réalisé entre 1941 et 1952. Une ligne de bus directe avec Schaffhouse existe depuis 1964.


Bibliographie
– G.A. Wanner, Geschichte des Dorfes Beggingen, 1939
– W.U. Guyan, Das alamannische Gräberfeld von Beggingen-Löbern, 1958
MAH SH, 3, 1960, 19-23
– K. Bächtold, Die Geschichte des Randendorfs Beggingen, 1991

Auteur(e): Andreas Schiendorfer / AN