Rüdlingen

Comm. SH, distr. de Schaffhouse. Le village (nombreuses maisons à colombages) forme avec Buchberg une enclave méridionale du canton de Schaffhouse, dans la boucle du Rhin en amont d'Eglisau. 827 Ruodiningun. 300 hab. en 1771, 652 en 1836, 704 en 1850, 514 en 1900, 370 en 1950, 616 en 2000. Probable colonisation alémane au Ve s. Au Moyen Age, l'abbaye de Saint-Gall possédait des biens à R. En 1123, les seigneurs de Weissenburg cédèrent leurs biens à l'abbaye de Rheinau, qui les inféoda aux barons de Tengen et à quelques familles schaffhousoises. La ville de Schaffhouse acquit la basse justice en 1520, reprit la haute justice des landgraves von Sulz en 1656-1657 et créa le bailliage de R.-Buchberg (avec Ellikon am Rhein). L'église Sainte-Marguerite, érigée en paroissiale en 1130, fut laissée à l'abandon après le rattachement à la paroisse de Buchberg au XIIe ou XIIIe s. Malgré les dissensions qui amenèrent les deux communes à se séparer en 1839, R. et Buchberg continuèrent à former une paroisse unique et à collaborer en matière de forêts et d'épuration des eaux. Entre 1882 et 1958, les corrections des rivières permirent de sauvegarder les terres cultivables. Le car postal, le S-Bahn (RER) de Rafz et la proximité de l'aéroport de Kloten, grand pourvoyeur d'emplois, ont ouvert R. sur l'extérieur. En 2005, le secteur primaire fournissait 34% des emplois dans cette communauté de paysans et de pêcheurs contre 60% pour le tertiaire.


Bibliographie
MAH SH, 3, 1960, 225-226
– A. Ullmann-Meyer, Rüdlinger Heimatbuch, 1978
Schaffhauser Magazin, 1, 1981; 3, 1999

Auteur(e): Matthias Wipf / FP