Marius (saint)

naissance vers 530, décès 31.12.593. D'une noble famille d'Autun. M. apparaît comme évêque d'Avenches dans les souscriptions au concile de Mâcon en 585. Attesté par les Annales de Flavigny et de Lausanne du Xe s., il est surtout connu par le Cartulaire du Chapitre de Notre-Dame de Lausanne du XIIIe s. Entré dans la cléricature encore enfant, M. devint évêque d'Avenches en 573. Le 24 juin 587, il fonda une église Notre-Dame à Payerne. Les historiens actuels considèrent M. comme le fondateur des églises dédiées à des saints d'Autun dans le diocèse: l'église de Saint-Symphorien d'Avenches, celle de Saint-Saphorin en Lavaux et de Saint-Thyrse à Lausanne. On a également attribué à M., sans preuves décisives, le transfert du siège de l'évêque d'Avenches à Lausanne. M. a rédigé une chronique universelle couvrant les années 455 à 581. Ce texte, qui résulte de la compilation de sources diverses, présente de l'intérêt pour l'étude de la Burgondie et des débuts du monastère de Saint-Maurice d'Agaune. Il est l'un des deux textes à présenter l'éboulement du Tauredunum. M. a donné son nom au prieuré Saint-Maire à Lausanne, à une porte de la ville et au palais épiscopal, actuel siège du gouvernement vaudois.


Bibliographie
– C. Santschi, «La Chronique de l'évêque Marius d'Avenches», in RHV, 1968, 17-34
HS, I/4, 95-96
– J. Favrod, La Chronique de Marius d'Avenches, 1991 (avec traduction franç.)

Auteur(e): Justin Favrod