Léon IX (saint)

naissance 12.2.1002 (Brunon) à Eguisheim (Alsace), décès 19.4.1054 à Rome. Fils d'Hugues, comte d'Eguisheim-Dagsbourg. Elevé à la dignité d'évêque de Toul par l'empereur Conrad II, auquel il était apparenté, L. fut désigné comme pape par l'empereur Henri III en 1048. En accord avec celui-ci, il travailla à la réforme de l'Eglise (lutte contre la simonie et le mariage des prêtres), aidé par des ecclésiastiques venus de Lorraine. Au cours de ses nombreux voyages, il s'attacha à marquer la présence du pouvoir pontifical, conduisit des synodes réformateurs et accomplit lui-même des cérémonies religieuses. Le 27 septembre 1050, après avoir franchi le Grand-Saint-Bernard, il arriva à Romainmôtier, où il rencontra l'abbé Hugues de Cluny et l'évêque de Bâle Theodoricus auquel il confirma ses possessions dans l'Augstgau et le Sisgau et ses droits sur Moutier-Grandval et Saint-Ursanne. Au cours d'un voyage de Bâle à Reichenau, le 22 novembre 1049, il s'arrêta à Schaffhouse où il consacra l'autel de la Résurrection sur le lieu où allait se dresser le couvent d'Allerheiligen alors en cours de création.


Bibliographie
– R. Massini, Das Bistum Basel zur Zeit des Investiturstreites, 1946
HS, I/1
– W. Goez, Gestalten des Hochmittelalters, 1983
LexMa, 5, 1880-1881

Auteur(e): Carl Pfaff / LA