25/03/2008 | communication | PDF | imprimer

Haito [Heito]

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 762/763 ,décès 17.3.836. Sans doute d'origine alémane, H. entra comme oblat à l'âge de 5 ans à l'abbaye de Reichenau, où il deviendra le directeur de l'école conventuelle. En 802/803, il succéda à Waldo comme évêque de Bâle et, en 806, comme abbé de Reichenau. Il fut plusieurs fois chargé de missions politiques par Charlemagne, dirigeant notamment une délégation franque à Constantinople en 811. Il figure la même année parmi les témoins du testament de l'empereur. A Bâle, il fit reconstruire la cathédrale; à Reichenau, il consacra l'église Sainte-Marie à Mittelzell le 16 août 816. La même année, il prit part au synode réformateur d'Aix-la-Chapelle. Probablement avant 813, il rédigea un capitulaire à l'intention de son clergé, qui règle en vingt-cinq chapitres le mode de vie et les fonctions des prêtres, donne des instructions pour la formation des laïcs et connut une diffusion et une influence considérables. En 823, il résigna ses deux charges et vécut jusqu'à sa mort comme simple moine à Reichenau. En 824/825, il rédigea en prose la Vision de Wettin. Le rapport de H. sur sa mission à Byzance intitulé Odoporicum (itinéraire ou relation de voyage, du grec Hodœporicon) n'a pas été conservé. C'est sous son influence que fut copié le plan du couvent de Saint-Gall et sans doute aussi réalisé le livre de confraternité de Reichenau. H. est un exemple exceptionnel de l'action concertée ecclésiastique, politique et savante dans l'empire carolingien.


Oeuvres
– «Visio Wettini (Prosa)», in MGH Poetae, 2, 1884, 267-275
– «Capitula», in MGH Capitula episcoporum, 1, 1984, 203-219
Bibliographie
HS, III/1, 2, 1070
LexMA, 4, 2113
– W. Berschin, Biographie und Epochenstil, 3, 1991, 273-274
LThK, 4, 1209

Auteur(e): Ernst Tremp / WW