• <b>Conon d'Estavayer</b><br>Fragment du cartulaire de Notre-Dame de Lausanne (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Cod. B 219, f. 3r). Pouillé du diocèse fait par ordre de Conon, le 15 septembre 1228 (texte de la marge supérieure): <I>Hec fecit scribi Cono prepositus anno domini mccxxviii octava natalis beate Marie</I> (Conon, prévôt, a fait écrire ceci, l'an du Seigneur 1228, octave de la Nativité de Marie). Suit une présentation de la cathédrale de Lausanne, de son clergé et des autels et, en bas, sur cinq colones, la liste des églises paroissiales de la ville et du décanat de Lausanne.

No 2

Estavayer, Conon d'

Cité pour la première fois en 1200, décès 19.8.1243 ou 1244. Fils de Conon Ier. Chanoine de la cathédrale de Lausanne en 1200, prévôt du chapitre en 1202, administrateur de l'évêché à partir de 1211, d'E. fut confirmé comme prévôt par deux bulles du pape Honorius III de 1217 et 1218. Il étudia en un lieu inconnu en 1214-1215 et à Paris en 1222-1223. Il joua un rôle important lors de la double élection au siège épiscopal de 1239-1240 qui opposa Jean de Cossonay à Philippe Ier de Savoie. Il est connu surtout en tant qu'auteur du cartulaire de Lausanne, mise en ordre des droits du chapitre et de l'église cathédrale, commencé à son initiative en 1202 et continué dès 1235, après l'incendie du 18 août qui détruisit la cathédrale et la ville. Actuellement conservé à la Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, le cartulaire est un volume hybride, à la fois registre censier, cartulaire topographique et registre chronologique, enrichi de deux chroniques, d'un pouillé et d'un nécrologe; il occupe une place importante dans l'histoire administrative de la Suisse romande car il est le plus ancien cartulaire conservé dans les pays soumis à l'influence de la maison de Savoie, et le premier qui contienne plusieurs espèces de documents administratifs, en particulier un registre chronologique; il marque l'avènement d'une méthode nouvelle dans l'administration de la région.

<b>Conon d'Estavayer</b><br>Fragment du cartulaire de Notre-Dame de Lausanne (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Cod. B 219, f. 3r).<BR/>Pouillé du diocèse fait par ordre de Conon, le 15 septembre 1228 (texte de la marge supérieure): <I>Hec fecit scribi Cono prepositus anno domini mccxxviii octava natalis beate Marie</I> (Conon, prévôt, a fait écrire ceci, l'an du Seigneur 1228, octave de la Nativité de Marie). Suit une présentation de la cathédrale de Lausanne, de son clergé et des autels et, en bas, sur cinq colones, la liste des églises paroissiales de la ville et du décanat de Lausanne.<BR/>
Fragment du cartulaire de Notre-Dame de Lausanne (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Cod. B 219, f. 3r).
(...)


Oeuvres
– Ch. Roth, éd., Cartulaire du Chapitre de Notre-Dame de Lausanne, 1948
Bibliographie
HS, I/4, 375-376
– F.M. Bischoff, «Kodikologische Beiträge zum Lausanner Kartular», in Mabillons Spur, éd. P. Rück, 1992, 167-191
– E. Tremp «Wunder und Wallfahrt», in Francia, 32, 2005, 91-119

Auteur(e): Catherine Santschi