26/03/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Löhningen

Comm. SH, distr. de l'Oberklettgau. Village vigneron et résidentiel sur le flanc sud du Randen. 1112 Loningen (le nom Loninga mentionné vers 778-781 désigne peut-être la localité homonyme dans la vallée de la Steina, arrondissement de Waldshut, D). 444 hab. en 1771, 500 en 1798, 845 en 1850, 699 en 1900, 709 en 1950, 748 en 1980, 1127 en 2000. Vestiges de la civilisation des Champs d'Urnes (XIe-IXe s. av. J.-C.) et tombes alémanes du VIIe s. On connaît des seigneurs de L. par les sources du XIIe s. (leur siège à L. n'est en revanche pas attesté). L'hôpital du Saint-Esprit de Schaffhouse, le couvent de clarisses de Paradies (censier de 1349) et plusieurs familles nobles de Schaffhouse (tels les Am Stad et les Randenburg) étaient possessionnés à L. La route Schaffhouse-Forêt-Noire-Fribourg-en-Brisgau marquait la limite des ressorts de juridiction: au nord, la basse justice fut successivement aux mains des barons de Tengen, des nobles bourgeois Randenburg, Wiechser et Trüllerey, et finalement achetée par la ville de Schaffhouse en 1540; au sud, elle fut vendue par le couvent de Paradies à Schaffhouse. La haute justice était, au nord, aux mains du Mundat du Randen (territoire du couvent d'Allerheiligen jouissant de l'immunité), au sud, elle fut rachetée par la ville aux landgraves du Klettgau en 1656. L. formait le bailliage du même nom avec Guntmadingen. La chapelle de L. (saint patron inconnu), mentionnée pour la première fois en 1275, fut incorporée en 1336 à l'hôpital du Saint-Esprit, dont elle ne fut détachée qu'en 1881. Après l'introduction de la Réforme en 1529, L. fit partie, avec Guntmadingen, de la paroisse de Beringen. La construction de l'église actuelle date de 1606, l'érection de la paroisse de L. (avec Guntmadingen) de 1637. La vigne apparaît pour la première fois dans un document en 1336. Le pressoir de l'hôpital date de 1604. La coopérative viticole fut fondée en 1924, la coopérative vinicole en 1951. L. a connu une régression démographique de 1850 à 1940 en raison de l'émigration vers l'agglomération industrielle de Schaffhouse-Neuhausen, mais, de 1980 à 2000, la proximité de la ville et la qualité du site sont à l'origine d'une croissance de plus de 50%.


Bibliographie
– J. Winzeler, Aus der Geschichte der Gemeinde Löhningen, 1951
– E. Müller, 1200 Jahre Löhningen, 1979

Auteur(e): Robert Pfaff / LA