Guntmadingen

Ancienne commune SH, district de Schaffhouse, partie de la commune de Beringen depuis 2013. Territoire très boisé, village au pied du Lauferberg. 1111 Guntrammingin (dans un faux du milieu du XIIe s.), 1122 Guntramingin. 105 hab. en 1771, 134 en 1798, 232 en 1850, 176 en 1900, 208 en 1950, 258 en 2000. Vestiges d'un atelier de potier (bas Moyen Age et époque moderne) et d'ornières liées à l'exploitation d'une mine (époque moderne). Au Moyen Age, les principaux propriétaires terriens étaient les abbayes d'Allerheiligen et de Sainte-Agnès à Schaffhouse, le couvent de Paradies, l'hôpital du Saint-Esprit à Schaffhouse, ainsi que la famille von Radegg. Schaffhouse acheta la basse justice en 1529 au couvent de Paradies (qui l'avait acquise des Fulach en 1459) et la haute justice aux comtes de Sulz en 1657. Les villages de G. et Löhningen, qui formaient avant 1798 le bailliage schaffhousois de Löhningen, eurent ensuite une administration communale unique, qui ne se divisa qu'en 1840 et 1846. G. fit partie du district d'Oberklettgau jusqu'en 2012. Au spirituel, G. relève de Löhningen; de la Réforme à 1637, G. et Löhningen firent partie de la paroisse de Beringen. L'auberge d'Oberneuhaus, construite en 1800, se trouve non loin du village. En 1831, elle servit de point de ralliement aux gens de l'Oberklettgau qui marchèrent en armes sur Schaffhouse pour faire modifier le projet de constitution. L'agriculture domine à G. Il n'y a pas d'industrie.


Auteur(e): Ulf Wendler / PM