14/06/2007 | communication | PDF | imprimer

Gächlingen

Comm. SH, distr. de l'Oberklettgau. Village viticole au pied sud du Randen. Câhtelinga (dans un acte de donation falsifié du Xe s.). 1049 Gehtelinga. 24 maisons en 1531; 705 hab. en 1801, 1194 en 1850, 794 en 1900, 682 en 1950, 604 en 1970, 872 en 2000. La région Niederwiesen-Goldäcker fut colonisée dès le début du Néolithique (fin du VIe millénaire jusqu'au milieu du Ve millénaire av. J.-C.), puis de nouveau à la fin de l'âge du Bronze (Xe s. av. J.-C.). Des trouvailles de La Tène et de l'époque romaine laissent supposer des sites dans les environs, qui n'ont pas encore été localisés. Sur le Langer Randen, on trouve les traces d'un habitat de hauteur. Céramiques du début de la période alamane et fond de cabane alaman. Divers couvents des environs, des fondations urbaines, des nobles et de riches bourgeois de Schaffhouse possédaient des biens à G. La basse justice releva d'abord d'Heinrich von Zurzach et des seigneurs de Randegg, puis passa en 1381 à la famille Im Thurn de Schaffhouse et fut acquise en 1513 par l'hôpital du Saint-Esprit de cette ville. La haute juridiction détenue par les landgraves du Klettgau échut à la ville de Schaffhouse en 1656. G. faisait partie du bailliage de Neunkirch (Obervogtei, Landvogtei dès 1656). A la fin du Moyen Age, le village abandonné de Tettlingen fut rattaché au ressort de G. Avec l'acquisition du hameau de Hünighofen (1514/1533) et du domaine de Wetzen (1555), G. fit une percée dans le Randen. Du XVIe au XIXe s., G. et la commune voisine de Siblingen se disputèrent les forêts du versant oriental du Langer Randen. L'ancienne chapelle de G. (principalement dédiée à saint Jacques) dépendait de la grande paroisse de Neunkirch. La paroisse de G. fut constituée en 1806 et l'église actuelle construite en 1844-1845. Aux XIXe et XXe s., la population diminua fortement en raison de l'émigration (notamment aux Etats-Unis et au Brésil) et de l'exode vers l'agglomération industrielle de Schaffhouse/Neuhausen. Des travaux d'amélioration foncière furent entrepris entre 1942 et 1947. Le village fut relié à Schaffhouse-Schleitheim par une ligne d'autobus (1968). En 2000, le secteur primaire offrait encore plus d'un cinquième des emplois à G.


Bibliographie
MAH SH, 3, 1960, 47-56
– W.U. Guyan, Erforschte Vergangenheit, 1, 1971, 78-81, 197-200
– H. Reich, Geschichte der Gemeinde Gächlingen, 21992

Auteur(e): Robert Pfaff / FS