Ekkehard II

décès 23.4.990 (Ekkehardus Palatinus). Neveu d'Ekkehard Ier. Moine à Saint-Gall, E. enseigna d'abord à l'école du couvent puis, après 973, donna des cours à la duchesse Hedwige, épouse de Burchard III de Souabe. Il fut alors introduit à la cour ottonienne et termina sa vie comme prévôt de la cathédrale à Mayence. Il composa plusieurs séquences consacrées à saint Désiré, à saint Gordien, sans doute aussi à saint Epimaque et sainte Afra. Ce furent probablement ses vers moqueurs qui entraînèrent la vengeance littéraire de Gunzo (Epistola ad Augienses). Le beau moine mondain et ses liens avec Hedwige furent le sujet de nombreuses œuvres littéraires et cinématographiques, comme l'histoire de l'abbaye de Saint-Gall d'Ekkehard IV, le roman historique de Josef Viktor von Scheffel Ekkehard (1855) et la série télévisée en six épisodes Ekkehard (1989-1990), diffusée sur la chaîne allemande ARD.


Bibliographie
VL, 2, 453-455
LexMA, 3, 1766-1767
– H.F. Haefele, «Aus der Welt der Ekkehard», in SVGB, 108, 1990, 1-11
– E. Tremp, «Rückkehr zu einem finsteren Mittelalter?», in Archiv für Kulturgeschichte, 76, 1994, 451-487

Auteur(e): Ernst Tremp / LD