No 1

Craloh

Attesté en 920 comme moine de l'abbaye de Saint-Gall et scribe d'un acte, décès 26.2.958 à Hérisau. C. fut élu abbé de Saint-Gall (942) après le retrait de son frère Thieto, pour reconstruire le couvent très abîmé par l'incendie de 937. En 947, il obtint du roi de Germanie Otton Ier le droit de tenir marché et de battre monnaie à Rorschach. Peu aimé des moines en raison de sa sévérité, C. fut déposé lors du soulèvement du duc Liudolf de Souabe contre Otton Ier (953), auprès duquel il s'enfuit. Après la mort de l'anti-abbé Anno (954), C. revint à Saint-Gall avec l'appui d'Ulrich, évêque d'Augsbourg. Mais ses relations avec les moines restèrent tendues et il se retira dans un domaine de l'abbaye à Hérisau.


Bibliographie
– R. Henggeler, Professbuch der fürstlichen Benediktinerabtei der heiligen Gallus und Otmar zu St. Gallen, 1929, 881, 1929, 88
HS, III/1, 1284-1285

Auteur(e): Magdalen Bless-Grabher / ME