No 1

Bernold de Constance

naissance vers 1050 (?) en Souabe, décès 16.9.1100 à Schaffhouse. Fils d'un prêtre. B. fut élève de Bernard de Hildesheim à l'école du chapitre cathédral de Constance, puis entra au couvent de Saint-Blaise (Forêt-Noire). Il participa au synode de carême à Rome en 1080 et fut ordonné prêtre en 1084 par le cardinal Eudes, légat pontifical, le futur Urbain II. Il vécut au couvent d'Allerheiligen dès 1091. B. a laissé de nombreux écrits polémiques en faveur de la réforme grégorienne (Apologeticus), un écrit sur la liturgie (Micrologus) et une chronique universelle, son œuvre principale, dont le manuscrit autographe subsiste et qui offre pour les années 1075 à 1100 une vision personnelle des événements.


Bibliographie
LexMA, 1, 2007-2008
– J. Wollasch, R. Kuithan, «Der Kalender des Chronisten Bernold», in DA, 40, 1984, 478-531
– I.S. Robinson, «Bernold von Konstanz und der gregorianische Reformkreis um Bischof Gebhard III.», in Die Konstanzer Münsterweihe von 1089 in ihrem historischen Umfeld, éd. H. Maurer, 1989, 155-188

Auteur(e): Alfons Zettler / AS