Pierre Percée

Site archéologique, comm. de Courgenay JU. Ruine d'un dolmen néolithique située dans la plaine d'Ajoie, au pied du flanc nord du Jura. Ce type de mégalithe, connu de Schaffhouse à Besançon, fut érigé vers 3000 av. J.-C. Il n'en subsiste que la façade consistant en une dalle-hublot, en calcaire local, de 2,60 m de haut, de 2,57 m de large et épaisse de 50 cm à la base; un orifice se situe au tiers supérieur et mesure, au centre, 41 sur 35 cm. Restée debout depuis toujours, cette pierre fut considérée au XVIIIe s. comme un monument élevé en 58 av. J.-C. par le Germain Arioviste, à la suite de sa victoire sur les Gaulois. Elle avait encore récemment, pour la population locale, la réputation de guérir de leurs coliques les gens qui passaient par le trou.


Bibliographie
– P. Pétrequin, J.-F. Piningre, «Les sépultures collectives mégalithiques de Franche-Comté», in Gallia Préhist., 19, 1976, 287-381

Auteur(e): François Schifferdecker