No 1

Zollinger, Albin

naissance 24.1.1895 à Zurich, décès 7.11.1941 à Zurich, prot., de Gossau (ZH). Fils d'Alfred, mécanicien, et de Rosa Ida Affeltranger. ∞ 1) 1927 Heidi Senn, fille de Walter, propriétaire d'une imprimerie, 2) 1940 Bertha Fay, sommelière. Enfance à Rüti (ZH) et en Argentine (1903-1907), scolarité à Rüti, école normale de Küsnacht (ZH, 1912-1916). Maître remplaçant en divers endroits, instituteur à Oerlikon (dès 1923), parallèlement écrivain et publiciste. En 1919, la publication dans la revue Die Schweiz de la nouvelle Die Gemäldegalerie, écrite en 1914, ouvrit à Z. les colonnes de la rubrique littéraire. Son premier roman, Die Gärten des Königs (1922) fut suivi de textes largement autobiographiques (Der halbe Mensch, 1929; Die grosse Unruhe, 1939; Pfannenstiel, 1940). Dans sa prose, il mêla ses expériences intérieures aux événements d'une actualité menaçante; dans sa poésie en revanche, très appréciée de ses contemporains, il rechercha un idéal intemporel (notamment dans Sternfrühe, 1936, et Stille des Herbstes, 1939). Après son divorce (1935), il vécut quelque temps dans le Rabenhaus de Rudolf Jakob Humm à Zurich. Rédacteur de la revue Die Zeit (1936-1937), il collabora comme publiciste notamment au journal Die Nation, scrutant d'un œil critique la réalité de son temps. Intérieurement déchiré, écartelé entre son gagne-pain et son art, Z. se sentit incompris et, en tant qu'écrivain suisse, exclu du marché du livre allemand. Chroniqueur de l'étroitesse du pays, il influença la génération d'écrivains qui lui succéda. Max Frisch l'immortalisa notamment dans son Journal 1946-1949.


Oeuvres
Werke, 7 vol., 1981-1987
Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ
Bibliographie
– P. Haefliger, Der Dichter Albin Zollinger, 1895-1941, 1954
– I. Scheffler, Albin Zollinger, Max Frisch und Friedrich Dürrenmatt als Publizisten und ihr Verhältnis zu den Medien, 1986
– I. Chopin, Albin Zollinger: entre politique et poésie (1933-1939), 2000
– M. Górecka, Tendenzen der Innerlichkeit in der Deutschschweizer Literatur der Zwischenkriegszeit, 2006

Auteur(e): Ingrid Bigler-Marschall / EVU