• <b>Johann David Wyss</b><br>Page de titre et frontispice du premier tome de la deuxième édition en français du roman à succès de Johann David Wyss, publiée en 1816 à Paris chez Arthus Bertrand (Bibliothèque nationale suisse). Isabelle de Montolieu est la traductrice du roman, dont la première édition française parut à Paris en 1814. En 1824, elle donna chez le même éditeur une nouvelle édition augmentée de la suite et de la fin de l'ouvrage. Celle-ci servira de base à la plupart des nombreuses traductions en anglais du récit du pasteur bernois.

No 25

Wyss, Johann David

naissance 28.5.1743 à Berne, décès 11.1.1818 à Köniz, prot., de Berne. Fils de Johann Anton ( -> 24). ∞ 1) 1775 Katharina Wyttenbach, fille de Samuel, médecin de la ville, 2) 1777 Maria Catharina Müller, fille de Samuel, pasteur, 3) 1794 Maria Margaretha W., fille de Johann Rudolf, notaire et avocat. Etudes de théologie à la haute école de Berne et à l'académie de Lausanne. Aumônier militaire dans le régiment bernois Tscharner au service de Sardaigne (1766), pasteur à Seedorf (BE, 1775), puis troisième prédicateur (1777), archidiacre (1781) et deuxième prédicateur (1792) de la collégiale de Berne. W. écrivit pour ses enfants Le Robinson suisse, dont une version revue fut publiée entre 1812 et 1827 par son fils, Johann Rudolf ( -> 29). Le livre raconte le naufrage et la vie d'une famille suisse (le père, la mère et leurs quatre garçons) échouée sur une île exotique. Isabelle de Montolieu traduisit l'ouvrage en français en 1814 et en proposa une version augmentée en 1816. Traduit dans d'autres langues, le roman eut particulièrement de succès dans le monde anglo-saxon, où il fut réédité à plusieurs reprises, devenant l'un des romans pour la jeunesse les plus en vogue de l'époque. Il fut plusieurs fois porté à l'écran (1940, 1972, 1974, 1983).

<b>Johann David Wyss</b><br>Page de titre et frontispice du premier tome de la deuxième édition en français du roman à succès de Johann David Wyss, publiée en 1816 à Paris chez Arthus Bertrand (Bibliothèque nationale suisse).<BR/>Isabelle de Montolieu est la traductrice du roman, dont la première édition française parut à Paris en 1814. En 1824, elle donna chez le même éditeur une nouvelle édition augmentée de la suite et de la fin de l'ouvrage. Celle-ci servira de base à la plupart des nombreuses traductions en anglais du récit du pasteur bernois.<BR/>
Page de titre et frontispice du premier tome de la deuxième édition en français du roman à succès de Johann David Wyss, publiée en 1816 à Paris chez Arthus Bertrand (Bibliothèque nationale suisse).
(...)


Oeuvres
Der schweizerische Robinson, adapté par P. Stamm, 2012 (postface de P. von Matt)
Fonds d'archives
– Fonds, BBB
Bibliographie
– H. Kortenbruck-Hoeijmans, Johann David Wyss' "Schweizerischer Robinson", 1999
– B. Kümmerling-Meibauer, éd., Klassiker der Kinder- und Jugendliteratur, 2, 2004, 1169-1172
The Oxford Encyclopedia of Children's Literature, 4, 2006, 204-205

Auteur(e): Rosmarie Zeller / GAR