No 2

Welti, Albert Jakob

naissance 11.10.1894 à Höngg (auj. comm. Zurich), décès 5.12.1965 à Amriswil, prot., de Zurich et Zurzach. Fils d'Albert ( -> 1). ∞ 1920 Eva Hug, fille d'Adolf, propriétaire d'un magasin de musique. Formation auprès de son père, écoles des beaux-arts à Munich, Londres et Madrid. Séjour à Majorque. Peintre à Genève dès 1922, W. y écrivit en outre les pièces historiques Maroto und sein König (1926) et Servet in Genf (1930). Ses drames en dialecte témoignent des qualités littéraires de cet idiome, en particulier sa pièce Steibruch qui remporta un grand succès lors de sa création à l'Exposition nationale de Zurich en 1939. Dès les années 1940, W. se tourna vers la littérature narrative et publia notamment les romans Wenn Puritaner jung sind (1941) et Martha und die Niemandssöhne (1948), critiques à l'égard de son époque. Président de la Société des auteurs suisses de théâtre (1946-1952).


Oeuvres
– R. Caluori, éd., "Steibruch" und andere Texte, 2002 (avec biogr. et liste des œuvres)
Fonds d'archives
– Fonds, ALS

Auteur(e): Reto Caluori / FP