Tenniken

Comm. BL, distr. de Sissach. Village sur la rive droite du Diegtertal. 1226 Tenninchon. 165 hab. en 1699, 241 en 1774, 291 en 1815, 432 en 1850, 425 en 1900, 445 en 1950, 900 en 2000. Vestiges d'un établissement romain. T. faisait partie au Moyen Age de la seigneurie de Diegten, propriété des Frobourg, qui passa par la suite aux seigneurs d'Ifenthal et d'Eschenz. La ville de Bâle reprit la seigneurie en 1482 et la rattacha au bailliage de Farnsburg. T. fut incorporé en 1798 au district de Waldenburg, puis, en 1832, à celui de Sissach. L'église Notre-Dame, mentionnée pour la première fois en 1435, se trouve au-dessus du flanc oriental de la vallée. La paroisse de T. fut érigée à la Réforme (1529); Zunzgen y fut rattaché en 1830. Outre l'agriculture, la passementerie à domicile prit une grande importance dès le XVIIIe s. (34 métiers en 1786, 106 en 1871, 62 en 1923, 2 en 1972). L'industrie horlogère s'implanta à T. en 1925. La construction de l'autoroute A2 à l'ouest du village (1967-1970) provoqua un remaniement parcellaire. De nouvelles entreprises s'installèrent dans la zone artisanale et industrielle aménagée le long du Diegterbach, ce qui accrut le nombre d'emplois (de 273 à 319 entre 2001 et 2008) et évita que T. ne se transforme en une commune essentiellement résidentielle.


Bibliographie
– T. Zwygart et al., Heimatkunde Tenniken, 2002

Auteur(e): Stefan Hess / DVU