No 25

Vogt, Walter

naissance 31.7.1927 à Zurich, décès 21.9.1988 à Muri bei Bern, de Zurich. Fils de Hans Werner, employé d'assurances, et de Maria Wirth. ∞ 1954 Elisabeth Schwarz. Etudes de médecine, doctorat à l'université de Berne (1955). D'abord radiologue à Berne, V. se spécialisa dès 1960 en psychiatrie et ouvrit un cabinet à Muri. Ecrivain depuis 1960, il fut membre fondateur du Groupe d'Olten, qu'il présida (1976-1980). Il est l'auteur de textes autobiographiques sur la toxicomanie (Vergessen und Erinnern, 1980) et la bisexualité, de romans policiers (Schizogorsk, 1977), de récits de voyage, de contes fantastiques, de poèmes, de pièces de théâtre, ainsi que de pièces pour la radio et la télévision. Dans son œuvre, qui a souvent pour cadre le milieu médical, notamment Immortel Wüthrich (1966, trad. franç. 1994), V. se livre à une critique des structures de pouvoir et de dépendance dans la société, sans tabou et avec provocation. Nombreuses distinctions, dont le grand prix de littérature du Canton de Berne (1986).


Oeuvres
Werkausgabe, 10 vol., 1991-1997
Fonds d'archives
– Fonds, ALS
Bibliographie
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 26, 159-163

Auteur(e): Franziska Meister / CAP