Tecknau

Comm. BL, distr. de Sissach, dans l'Eital. L'ancien noyau du village est formé de deux rangées de maisons, perpendiculaires au resserrement de la vallée. Apr. 1294 Tekenowe. 23 hab. en 1497, 75 en 1680, 96 en 1774, 138 en 1850, 139 en 1900, 425 en 1950, 850 en 2000. Trouvailles isolées du Paléolithique et du Bronze. Au Moyen Age, T. appartint aux Homberg-Frobourg, passa aux comtes de Thierstein, qui le rattachèrent à la seigneurie de Farnsburg, et échut avec cette dernière à la ville de Bâle en 1461. En 1798, sous l'Helvétique, le village fut attribué au district de Gelterkinden, en 1814 à celui de Sissach. Au spirituel, T. relève de la paroisse de Gelterkinden. Outre l'agriculture, la passementerie à domicile fut pratiquée du XVIIIe s. au début du XXe s. (9 métiers à tisser en 1754, 15 en 1786, 29 en 1856, 15 en 1908). La construction du tunnel de base du Hauenstein (1912-1916) entraîna, pour une courte période, le décuplement de la population en raison de l'arrivée d'ouvriers essentiellement italiens. Des entreprises, des auberges et un cinéma virent le jour. La localité, jusque-là isolée, fut dotée d'une gare, qui favorisa durablement son développement économique. L'industrie horlogère prit une place importante. Après la suppression du trafic de détail par le rail (1977), T. demeura le siège de petites entreprises dans les domaines du commerce, de la logistique et des transports. L'assainissement du tunnel ferroviaire fournit temporairement de nouveaux emplois (1980-1986). T. se mua de plus en plus en une commune résidentielle (138 pendulaires entrants contre 134 sortants en 1960, 41 contre 388 en 2000). La localité se développe le long de la rue principale et sur la pente en direction de Wenslingen. La forte proportion d'étrangers (30 % en 2010) s'explique surtout par le grand nombre de logements à prix modéré dans d'anciens immeubles.


Bibliographie
– H.A. Jenny, Heimatkunde Tecknau, 1987
– E. Schmid et al., Die Höhle Bärenloch bei Tecknau/Wenslingen, 2001
– H. Spinnler, E. Coletti, éd., Bau der Hauenstein-Basislinie Sissach-Olten 1912-1916, 2013

Auteur(e): Stefan Hess / MBA