No 1

Vetter, Ferdinand

naissance 3.2.1847 à Osterfingen (auj. comm. Wilchingen), décès 6.8.1924 à l'ancienne abbaye de Stein am Rhein, prot., de Stein am Rhein. Fils de Ferdinand, pasteur, et de Rosalie Raschle. Frère de Theodor ( -> 3). ∞ 1878 Mary Ellen Verena Brodbeck, belle-fille de Josef Viktor Widmann. Etudes aux universités de Bâle (avec Wilhelm Wackernagel et Jacob Burckhardt, 1866-1868) et Berlin (1868-1869), doctorat à Göttingen en 1872. Maître aux écoles cantonales de Coire (1870-1873) et Aarau (1874). Privat-docent à l'université de Zurich (1874). Maître d'allemand au gymnase de Berne (1876-1880), professeur extraordinaire (1876) et ordinaire (1886-1921) de philologie germanique, puis de littérature allemande ancienne à l'université de Berne (doyen en 1897-1898, recteur en 1909-1910). Auteur de travaux sur l'histoire de la littérature bernoise, en particulier sur Niklaus Manuel, Albert de Haller et Jeremias Gotthelf. Responsable de la première édition populaire des œuvres de Gotthelf et éditeur de nombreux textes médiévaux (littérature mystique et chroniques). Rédacteur en chef de la Revue helvétique (1891-1897). Se vouant de plus en plus à l'histoire de l'art, V. participa à la fondation de la Société pour la restauration de la collégiale de Berne (1880). Il étudia l'histoire de l'ancienne abbaye de Saint-Georges à Stein am Rhein, qu'il hérita de son père en 1888. Il écrivit des œuvres scéniques, notamment le livret du Festspiel Niklaus Manuel (1900), donné à l'occasion de l'achèvement de la tour de la collégiale. Pour protéger les monuments d'art et d'histoire en temps de guerre, il émit l'idée d'une Croix-Rouge pour les œuvres d'art (Friede dem Kunstwerk!, 1917).


Fonds d'archives
– Fonds, AV Stein am Rhein
Bibliographie
ThBeitr., 62, 1925, 105-114 (avec liste des œuvres)
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 25, 413-416
– Ch. König, éd., Internationales Germanistenlexikon 1800-1950, 3, 2003, 1938-1940

Auteur(e): Peter Röllin / HR