No 1

Susman, Margarete

naissance 14.10.1872 à Hambourg,décès 16.1.1966 à Zurich, isr., Allemande. Fille d'Adolph, commerçant, et de Jenni Katzenstein. ∞ 1906 Eduard von Bendemann, peintre et historien de l'art (divorce en 1928). Scolarité à Zurich, études de peinture à Düsseldorf et Paris (dès 1894), puis de philosophie à Munich et Berlin, notamment chez Georg Simmel. Correspondante littéraire de la Frankfurter Zeitung (1907-1932). S. vécut à Rüschlikon (1912-1918), puis en Allemagne. Réfugiée à Zurich en 1933, elle fit partie du cercle gravitant autour de Leonhard Ragaz et collabora dès 1935 à sa revue Neue Wege, parfois sous le pseudonyme de Reiner. Elle commença par se faire connaître comme poétesse, puis surtout comme auteur d'essais de philosophie de la religion. Une grande partie de son œuvre est consacrée à l'amour, censé surmonter les contradictions entre cultures chrétienne et juive. Doctorat honoris causa de l'université libre de Berlin en 1959.


Oeuvres
Ich habe viele Leben gelebt, 1964
Bibliographie
– M. Steer, "... da zeigte sich: der Mann hatte ihr keine Welt mehr anzubieten", 2001
– S. Schöll, Margarete Susman (1872-1966), mém. lic. Lucerne, 2004

Auteur(e): Ingrid Bigler-Marschall / UG