No 3

Streit, Jakob

naissance 23.9.1910 à Spiez, décès 15.5.2009 à Spiez, sans confession, de Jaberg. Fils d'Alfred, horloger, et de Louise Gassner. ∞ 1950 Aline Lucie Wulliamoz. Ecole normale du canton de Berne. Instituteur à Spiez. Metteur en scène d'opéra et des Jeux de Tell à Interlaken (1947-1952), S. mit sur pied les spectacles du château de Spiez (1958-1965) et fut chef de chœur. Proche de l'anthroposophie, il donna des conférences et écrivit un ouvrage sur la pédagogie de Rudolf Steiner dans les écoles publiques (1978). Il publia plus d'une trentaine de livres pour enfants, dont des contes, des légendes, ainsi que des récits historiques et naturalistes (notamment Les abeilles, 1944, trad. franç. 2002), visant à inciter par l'exemple le jeune lecteur à développer son identité propre, dans l'esprit de Rudolf Steiner. Prix littéraire de la Ville de Berne (1955).


Bibliographie
– P. Schuler, «Jakob Streit - Die Märchensprache ist ein Zauberschlüssel», in Jugendliteratur, 3, 1993, 18-21

Auteur(e): Verena Rutschmann / GAR