27/02/2012 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Spyri, Johanna

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 12.6.1827 à Hirzel,décès 7.7.1901 à Zurich, prot., de Hirzel et, en 1854, de Zurich. Fille de Johann Jakob Heusser et de Meta Heusser. Sœur de Jakob Christian Heusser. ∞ 1852 Johann Bernhard S., avocat, secrétaire de la ville de Zurich dès 1868. Belle-sœur de Johann Ludwig ( -> 2). En 1871, S. publia son premier récit, Ein Blatt auf Vrony's Grab, qui relève de la littérature édifiante, dans le Bremer Kirchenblatt. En 1877, elle fit paraître le premier des seize volumes des Geschichten für Kinder und auch für Solche, welche die Kinder lieb haben. Cette série comprend son seul ouvrage internationalement connu, l'histoire de Heidi (2 vol., 1880-1881; trad. franç. 1882). Si ses œuvres édifiantes pour adultes et quelques-unes de ses histoires pour enfant, dont Cornelli wird erzogen (1890) et Schloss Wildenstein (1892), connurent un succès populaire durable, ses livres destinés aux jeunes filles, comme Sina (1884) ou Was soll denn aus ihr werden? (1886), ne furent plus guère édités après 1900. L'image de la femme véhiculée par ces romans fut longtemps critiquée pour son conservatisme, mais on y a récemment mis en évidence une description assez ouverte du rôle des sexes. Parce que les récits de S., à l'instar de Heidi, de Sans patrie (1877, trad. franç. 1942) ou des Kurze Geschichten (1882), ont souvent pour cadre les montagnes suisses, ils étaient considérés comme des romans patriotiques et montagnards. L'auteur, en revanche, proche du néopiétisme par sa mère, inscrivait sa propre œuvre dans la littérature populaire chrétienne; l'influence de la littérature protestante de l'Angleterre victorienne y est parfois manifeste.


Fonds d'archives
– Johanna-Spyri-Archiv, Inst. suisse Jeunesse et Médias, Zurich
Bibliographie
– R. Schindler, Johanna Spyri, 1997
– J. Villain, Der erschriebene Himmel, 1997
Johanna Spyri und ihr Werk, 2004 (avec liste des œuvres et bibliogr.)

Auteur(e): Verena Rutschmann / UG