No 1

Schaper, Edzard

naissance 30.9.1908 à Ostrowo (province de Posen, auj. Ostrów Wielkopolski, Pologne), décès 29.1.1984 à Berne, luthérien, puis cath. (1951), Allemand, Finlandais (1944), bourgeois d'honneur de Münster (VS) en 1960, de Brigue (1961). Fils d'un fonctionnaire de l'armée originaire de Hanovre. ∞ 1932 Alice Pergelbaum, de Tallinn. Etudes au gymnase de Hanovre (interrompues en 1925), assistant metteur en scène et comédien à Herford, Minden et Stuttgart. Ecrivain et journaliste à Reval (auj. Tallin, dès 1932), S. fuit en Finlande (1940), puis en Suède (1944). Sur l'invitation de Max Wehrli et de Carl Helbling, il vint à Zurich en 1947 comme traducteur du finnois et du suédois. Ayant repris son activité d'écrivain, il s'installa à Brigue dès 1952, puis (séparé de sa famille) à Münster (VS, 1957-1977) et enfin à Berne (1977-1984). Parus pour la plupart aux éditions Jakob Hegner, de tendance catholique, les romans de S. mettent en scène des individus confrontés à des situations extrêmes, toujours sur fond religieux. La Baltique en est souvent le décor, alors que la Suisse n'apparaît qu'en de rares occasions (Die Unschuld der Sünde, 1957; Das Tier oder die Geschichte eines Bären, der Oskar hiess, 1958). Docteur honoris causa de l'université de Fribourg en 1961.


Oeuvres
Die Freiheit des Gefangenen, 1950
Die Macht der Ohnmächtigen, 1951
Le dernier pope, 1957 (all. 1936)
La légende du quatrième roi, 2000 (all. 1961)
Fonds d'archives
– Fonds, Fondation Edzard Schaper, Brigue
Bibliographie
– Killy, Literaturlex., 10, 159-160
– R. Imboden, «Edzard Schaper in der Schweiz», in Annäherungen: Edzard Schaper wiederentdeckt?, 2000, 35-51

Auteur(e): Rosmarie Zeller / SR