No 4

Rychner, Max

naissance 8.4.1897 à Lichtensteig, décès 10.6.1965 à Zurich, prot., d'Aarau. Fils de Max, médecin, et de Clara Heberlein. ∞ 1922 Elly Kaufmann. Etudes de philologie classique et allemande, d'histoire et d'histoire de l'art à Berne et Zurich. Rédacteur de Wissen und Leben (1922-1931, Neue Schweizer Rundschau dès 1926), rédacteur des pages culturelles de la Kölnische Zeitung (1931-1933), correspondant de la NZZ en Allemagne (à Cologne, 1933-1937), directeur de la rubrique littéraire du Bund (1937-1939), rédacteur (1939), puis chroniqueur culturel du magazine Die Tat (1943), responsable du supplément Die Literarische Tat (1960-1962). Connaisseur de la littérature mondiale, R. entretenait des contacts personnels et épistolaires avec des auteurs importants du XXe s., tels Hugo von Hofmannsthal, Thomas Mann et Rainer Maria Rilke. Il publia des poèmes, des aphorismes (Lavinia oder Die Suche nach Worten, 1962) et surtout de nombreux ouvrages de critique littéraire. Membre de l'Académie allemande de langue et de poésie à Darmstadt et de l'Académie bavaroise des beaux-arts à Munich. Nombreuses distinctions, dont le prix de la Fondation Schiller suisse (1930), le prix Gottfried Keller de la Fondation Martin Bodmer (1957), le prix de littérature de la Ville de Zurich (1961) et le prix Johann Heinrich Merck de critique littéraire de l'Académie allemande de langue et de poésie à titre posthume (1965).


Fonds d'archives
– Coll. dans le fonds Erwin Jaeckle, ALS
– Deutsches Literaturarchiv, Marbach
Bibliographie
– W. Siebert, Max Rychner: Bibliographie, 1986
Max Rychner und Zürich zum Beispiel, cat. expo. Marbach am Neckar, 1987

Auteur(e): Rätus Luck / EGO