Miserez

Ancien prieuré de chanoines de Saint-Augustin, à l'ouest du village de Charmoille, commune de La Baroche JU, district de Porrentruy. 1177 Miserey, 1237 Miserach. Fondé au XIIe s. et dépendant du prieuré de Lanthenans (Franche-Comté), M. avait pour avoués les nobles d'Asuel. M. possédait de grands biens au plateau de Maîche, à Trévillers. Au XIVe s. déjà, le prieuré était en commende. Le prince-évêque de Bâle l'obtint de Rome pour en doter son tout récent collège jésuite de Porrentruy (1591). M. fut reconstruit et agrandi en 1779. L'évêché de Bâle étant devenu français à la Révolution, M. fut déclaré bien national et vendu comme tel à des particuliers. Au XIXe s., il abrita successivement un orphelinat, puis un pensionnat et, au XXe s. un home pour personnes âgées. Belle chapelle romano-gothique bien conservée.


Bibliographie
– L. Vautrey, Notices hist. sur les villes et les villages du Jura bernois, 1, 1863, 95-108 (réimpr. 1979)
– A. Chèvre, Miserez et son église, 1975

Auteur(e): André Chèvre