03/02/2003 | communication | PDF | imprimer | 

Buckten

Comm. BL, distr. de Sissach. Village-rue le long du cours supérieur du Homburgerbach, sur la route du col du Bas-Hauenstein. 1266 Butuchon. 201 hab. en 1680, 285 en 1798, 438 en 1850, 323 en 1880, 375 en 1900, 408 en 1950, 686 en 1990, 644 en 2000. 66 victimes de la peste en 1628/1629. B. appartint d'abord aux Frobourg et au XIIIe s. à la seigneurie de Homburg, qui passa à l'évêque (achat en 1305), puis à la ville de Bâle en 1400 (bailliage de Homburg jusqu'en 1798). De 1404 à 1408 et dès le XVIe s., Bâle préleva des droits de douane (notamment sur le sel) à B., petit marché, siège d'un tribunal avec pilori et gibet, et d'une école créée en 1624 (l'une des "écoles des députés" bâloises). La route du Bas-Hauenstein, aménagée au sud de B. au XIIIe s., anima longtemps le village, où l'on relayait avant de gravir le col et où s'installèrent auberges, forges et corderies. A côté de l'agriculture, la passementerie se développa tard et timidement: 5 métiers en 1754, 26 en 1856, 46 en 1908, 9 en 1941. Le chemin de fer Sissach-Läufelfingen-Olten (1858, mais sans gare à B. avant le XXe s.) fit déserter le col, à qui le trafic automobile ne rendra peu à peu qu'un rôle limité. Après le déclin de la passementerie, B. devint de plus en plus une commune résidentielle (38% des personnes actives travaillaient à l'extérieur en 1941 et 72% en 1990), avec quelques agriculteurs et petits artisans. Au spirituel, B. fait partie de la paroisse de Rümlingen.


Bibliographie
– P. Suter, éd., Die Gemeindewappen des Kantons Baselland, 41984

Auteur(e): Bernard Degen / PM