01/03/2007 | communication | PDF | imprimer

Böckten

Comm. BL, distr. de Sissach, sur l'Ergolz, entre Sissach et Gelterkinden. On distingue le Vorderdorf, village-rue, et le Hinterdorf, plus groupé. 1246 Bettinchon. 115 hab. en 1680, 236 en 1798, 316 en 1850, 393 en 1900, 420 en 1950, 556 en 1970, 704 en 1990, 669 en 2000. Habitat préhistorique fortifié au Bischofstein, vestiges de l'âge du Bronze et d'époque romaine au village, deux tombes à offrandes du haut Moyen Age au Junkholz. Possession des Homburg au Moyen Age, B. fut rattaché à la seigneurie de Farnsburg par les Thierstein. Aux XIVe-XVe s., les droits de seigneurie foncière et judiciaire relevèrent, entre autres, de Henman Offenburg et de Wernher Truchsess de Rheinfelden, qui vendit à la ville de Bâle en 1467 toute la juridiction sur le village. Attribué dès lors au bailliage de Farnsburg, B. fit partie dès 1814 du district de Sissach, avec lequel il passa en 1832 au nouveau canton de Bâle-Campagne. Au spirituel, B. relève de la paroisse de Sissach. Avant la Réforme (1528), il existait à B. une chapelle dédiée à saint Gall. Autrefois agricole, le village se développa autour d'un domaine, dont la maison de maître du XVIIIe s., démolie en 1963, servit d'école de district de 1836 à 1954. La passementerie fleurit à la fin du XVIIIe et au XIXe s. (66 métiers en 1856). B. est aujourd'hui surtout une commune résidentielle, desservie dès 1891 par le chemin de fer Sissach-Gerlterkinden; le village s'étend le long de la route et sur le coteau au-dessus des vignes.


Bibliographie
MAH BL, 3, 1986, 14-22

Auteur(e): Hans-Rudolf Heyer / AB