No 1

Muschg, Adolf

naissance 13.5.1934 à Zollikon, sans confession, de Zollikon. Fils de Friedrich Adolf, instituteur, et de Frieda Ernst. Demi-frère d'Elsa ( -> 2) et de Walter ( -> 3). ∞ 1) Charlotte Iklé, docteur ès lettres, 2) Hanna Meyer (pseudonyme: Johansen), écrivaine, 3) 1991 Atsuko Kanto. Etudes de langues et littératures allemande et anglaise et de philosophie à Zurich et Cambridge (1953-1959), doctorat (1959, thèse consacrée au sculpteur et écrivain allemand Ernst Barlach). Maître de gymnase à Zurich (1959-1962), lecteur à Tokyo (1962-1964), assistant de Walther Killy à l'université de Göttingen (1964-1967), professeur assistant à la Cornell University d'Ithaka (New York, 1967-1969), puis à Genève (1969-1970). Professeur extraordinaire de langue et littérature allemandes à l'EPF de Zurich (1970-1999). Cofondateur du groupe d'Olten en 1970, membre de la commission chargée des travaux préparatoires à la révision totale de la Constitution fédérale (1974-1977), M. fut, en 1975, le candidat malheureux du parti socialiste pour représenter Zurich au Conseil des Etats. Il continue de s'exprimer régulièrement sur des questions de politique actuelle. Son premier livre Im Sommer des Hasen (1965) lui permit de figurer d'emblée parmi les écrivains suisses les plus importants. Il a reçu nombre de distinctions nationales et internationales pour ses pièces de théâtre, ses pièces radiophoniques, ses nouvelles et ses romans, dont le prix Georg Büchner en 1994 pour son roman Der rote Ritter (1993). Après sa retraite (1999), M. présida l'Académie des beaux-arts de Berlin (2003-2005).


Fonds d'archives
– Fonds, ALS
Bibliographie
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 10, 1657-1659
– Killy, Literaturlex., 8, 307-308
Quarto, 2008, no 25

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / DVU