No 1

Murer, Christoph

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance février 1558 à Zurich, décès 27.3.1614 à Winterthour, prot., de Zurich. Fils de Jos ( -> 6). Frère de Josias ( -> 7). ∞ 1586 Margareth Schmid. M. fit son apprentissage de peintre verrier et de cartographe à Zurich, chez son père avec lequel il réalisa en 1579 un ensemble de vitraux héraldiques pour l'abbaye de Wettingen. Etabli ensuite à Bâle, il créa, outre des vitrails pour Leonhard Thurneysser, les deux grandes eaux-fortes Woher der Eydgenoss'n Ursprung sey et Vermanung an ein Lobliche Eydgnoschafft zuor Einigkeit (1580). Jusqu'en 1582, il s'occupa, sur mandat de Wilhelm Tuggener, de la carte de Suisse Helvetia cum Confederatis. Séjournant à Strasbourg de 1583 à 1586, il travailla pour Tobias Stimmer et s'adonna à la fresque. Puis il ouvrit à Zurich un atelier de peinture sur verre, qu'il dirigea avec son frère Josias. Il reçut alors de particuliers, de corporations ou autres collectivités et de gouvernements (comme Lucerne, Nuremberg, Spire, Saint-Gall) des commandes de vitraux héraldiques, mythologiques, allégoriques ou sur des thèmes chrétiens. M. réalisa aussi des portraits et ne négligea pas la technique de la peinture sous verre. Il illustra la Bible de Georg Gruppenbach et contribua par quelques dessins (cartons pour gravures) à l'édition de 1598 de la Cosmographia de Sebastian Münster. Peu avant sa mort, il acheva son Ecclesia Edessanea […], drame enrichi de fables sur la persécution des chrétiens, qui fut interdit par la censure. Les illustrations de cette œuvre, pourvues d'un nouveau texte par Heinrich Rordorf, furent publiées en 1622 sous le titre XL. Emblemata miscella nova. M. créa tout un répertoire, éloquent et original, d'allégories, d'emblèmes et de symboles iconographiques liés à l'histoire nationale, qui eut une forte influence sur l'art suisse au XVIIe s. et dont on repère des éléments dans nombre d'estampes, peintures, vitraux, pièces d'argenterie et décors de poêles. Membre de la corporation du Safran dès 1586, administrateur des couvents sécularisés à Winterthour de 1611 à 1614.


Bibliographie
– P. Leemann-van Elck, Die zürcherische Buchillustration, 1952, 89-90
– Th. Vignau-Wilberg, Christoph Murer und die XL. Emblemata miscella nova, 1982
AH, 12, 204-210
DBAS, 769
Farbige Kostbarkeiten aus Glas, cat. expo. Munich, Zurich, 1999, 57-58

Auteur(e): Matthias Oberli / PM