No 3

Morgenthaler, Hans

naissance 4.6.1890 à Berthoud, décès 16.3.1928 à Berne, prot., d'Ursenbach. Fils d'Ernst Otto, avocat, puis président de Berthoud, et de Luise Meta Rau. Frère de Max ( -> 4). Célibataire. Etudes de botanique et de zoologie à l'EPF de Zurich, doctorat, puis études de géologie à l'université de Berne. Alpiniste. De 1917 à 1920, M. travailla comme géologue au Siam (auj. Thaïlande). Atteint de la malaria et plus tard de la tuberculose, il fit des cures à Arosa et à Davos où il fit la connaissance de l'écrivain Jakob Bührer et de sa femme, la journaliste Elisabeth Thommen. Ses dernières années furent marquées par de profondes dépressions qui le forcèrent à séjourner en clinique psychiatrique. Dès 1916, M. se fit connaître comme écrivain avec Ihr Berge, journal d'un alpiniste, suivi notamment de Matahari (1921) et du roman d'amour à connotation biographique intitulé Woly, Sommer im Süden (1924).


Fonds d'archives
– Fonds, ASL
Bibliographie
– R. Perret, éd., Der kuriose Dichter Hans Morgenthaler, 1983 (avec liste des œuvres)
NDB, 18, 120-121

Auteur(e): Thomas Feitknecht / FP