Ramlinsburg

Comm. BL, distr. de Liestal, située sur le versant nord-est de la vallée de la Vordere Frenke. 1367 Remlisperg. 124 hab. en 1698, 175 en 1774, 343 en 1850, 309 en 1900, 210 en 1950, 351 en 1980, 641 en 2000. Deux domaines (Oberhof et Niderhof), relevant du Dinghof de Bubendorf, sont à l'origine de R. Le regroupement des biens des deux bourgeoisies n'intervint qu'en 1926. Au sud de la localité se trouve la ruine de Spitzburg (XIIIe s.). Au Moyen Age, R. fut un fief des Frobourg, puis de la prévôté du chapitre cathédral de Bâle dès 1366, pour passer ensuite à la famille bâloise Sevogel en 1437 et, enfin, à la ville de Bâle (bailliage de Waldenburg) en 1500. Au spirituel, R. dépendit toujours de Bubendorf; l'église servant aux deux confessions date de 1987. Outre l'agriculture, source principale de revenu, la passementerie à domicile s'implanta au XVIIIe s. (19 métiers en 1754, 71 en 1856 et 62 en 1908). Dans le dernier tiers du XXe s., R. est devenu une commune de navetteurs.


Bibliographie
– K. Heid, «Die Spitzburg bei Ramlinsburg», in Baselbieter Heimatblätter, 2, 1937, 236-249
MAH BL, 2, 1974, 394-396

Auteur(e): Ruedi Brassel-Moser / FP