Bollingen

Petit village de la rive nord du haut lac de Zurich, commune de Rapperswil-Jona SG. 1229 Bollingen, composé au Moyen Age de deux noyaux et relevant des seigneurs de Rapperswil, qui y avaient un officier. Au début du XIIIe s., il existait à Unterbollingen une église dont Rodolphe de Rapperswil et Diethelm de Toggenbourg transmirent les droits en 1229 au couvent des prémontrés de Rüti (ZH). Une nouvelle église (Saint-Pancrace) fut consacrée en 1519. Après la Réforme, B. passa à Rapperswi1 (SG) et fut réuni à la prébende de l'hôpital du Saint-Esprit; il fut érigé en paroisse en 1871. Sur la presqu'île d'Oberbollingen se dresse une chapelle de Saint-Meinrad (attestée dès 1229, dédiée à saint Nicolas jusqu'en 1628); c'est là que les comtes de Rapperswil fondèrent peu après 1229 un petit couvent de cisterciennes; passé aux prémontrés, il fut supprimé en 1267 et réuni au couvent voisin de Wurmsbach.


Bibliographie
– E. Halter, Geschichte der Gemeinde Jona, 1970
– N. Backmund, Monasticon Praemonstratense, I/1, 21983, 51-52
– B. Anderes, Bollingen, 1989
– E. Eugster, Adlige Territorialpolitik in der Ostschweiz, 1991

Auteur(e): Alois Stadler / PV