Lausen

Comm. BL, distr. de Liestal. Ancien village-rue, aujourd'hui urbanisé, situé au sud-est de Liestal dans la vallée moyenne de l'Ergolz. 1275 in villa et banno Langenso. 804 hab. en 1850, 1020 en 1900, 1733 en 1950, 4645 en 2000. Le noyau ancien se situait au lieudit Bettenach (mentionné en 1329), sur la rive droite de l'Ergolz. On y a retrouvé un captage d'eau alimentant l'aqueduc qui approvisionnait Augusta Raurica, une villa romaine, des fonds de cabane du haut Moyen Age et une chapelle funéraire du VIe s. L'église paroissiale fut érigée au XIe s. à l'emplacement de cette dernière (dédiée dès lors à saint Nicolas), puis remplacée au milieu du XVe s. par une nouvelle construction (importantes fresques de style gothique tardif, influencées par des artistes originaires du Rhin supérieur) contemporaine d'une maison pour le sacristain et d'une grange. Le hameau de Bettenach fut abandonné vers 1200. Le village plus récent, sur la rive gauche de l'Ergolz, comprend un quartier inférieur où se trouve plusieurs moulins (moulin à céréales dès 1318; papeterie exploitée de 1571 à 1983, monument d'importance nationale pour l'histoire industrielle) et un quartier supérieur, composé de rangées de maisons contiguës bordant l'ancienne route (dès le XVIIe s.). Furlen, hameau attesté en 1189, dépend de L. Plusieurs familles de ministériaux possédèrent L., et, dès 1305, l'évêque de Bâle y exerça les droits de justice. Vers 1400, le village fut vendu avec la ville et seigneurie de Liestal à la ville de Bâle. Au XVIIIe s., la passementerie et la draperie se développèrent à domicile et en usine (35 métiers en 1754, 62 en 1786, 101 en 1856, 15 en 1908). Au XIXe s., ce fut le tour de l'industrie céramique (gisements de terre réfractaire), puis de l'industrie horlogère dans l'après-guerre. La commune est reliée au réseau ferroviaire depuis 1858. De nombreux quartiers résidentiels apparurent au Brühl et à la Weidmatt après 1930.


Bibliographie
MAH BL, 2, 1974, 142-179
– M. Mattmüller, Bevölkerungsgeschichte der Schweiz, partie 1, 1987, 8-77
Heimatkunde Lausen, 1997
– R. Marti, Zwischen Römerzeit und Mittelalter, 2 vol., 2000

Auteur(e): Brigitte Frei-Heitz / ABI