No 1

Lienert, Meinrad

naissance 21.5.1865 à Einsiedeln, décès 26.12.1933 à Küsnacht (ZH), cath., d'Einsiedeln et de Zurich (1920). Fils de Konrad Xaver, secrétaire d'Einsiedeln, et de Maria Anna Apollonia Ochsner. ∞ 1893 Maria Magdalena Josefina Gyr. Etudes de droit à Heidelberg, Zurich et Munich. Notaire du Conseil de district d'Einsiedeln (1891-1896), rédacteur de l'Einsiedler Anzeiger (1893-1897). Installé à Zurich en 1899, L. fut rédacteur du journal Die Limmat, avant de vivre comme écrivain indépendant dès 1900. Il revint à Einsiedeln en 1923, puis vécut à Küsnacht dès 1929. Il est l'auteur d'une œuvre considérable, populaire et régionale, comprenant des poèmes, des récits et des romans en allemand et en dialecte. Des générations d'enfants ont lu ses contes et légendes de héros suisses (Schweizer Sagen und Heldengeschichten, 1914). Mais c'est à sa poésie populaire en dialecte, comme celle de son Schwäbelpfyffli (3 vol., 1913-1920, nouvelle éd. 1992), qu'il doit véritablement son succès. Ses vers ont été mis en musique par une centaine de compositeurs. Ses romans sont plus réalistes (par exemple Der Pfeiferkönig, 1909, et Der doppelte Matthias und seine Töchter, 1929). Docteur honoris causa ès lettres de l'université de Zurich (1919).


Bibliographie
– G.O. Schmid, Gedenkschrift zum 75. Geburtstag von Meinrad Lienert 1865-1933 […], 1940
– W. Kälin, Meinrad Lienert, 1965-1933, 1983
– P.-O. Walzer, dir., Dict. des littératures suisses, 1991, 223

Auteur(e): Christian Schmid / UG