Frenkendorf

Comm. BL, distr. de Liestal. Village sur une terrasse de la vallée de l'Ergolz; après 1854, Neu-F. se développa au fond de la vallée, le long de la voie ferrée Bâle-Olten. 1249 Frenchendorf. Env. 140 hab. en 1585, 399 en 1770, 769 en 1850, 1267 en 1900, 2169 en 1950, 2705 en 1960, 5044 en 1970, 5703 en 2000. Fondations d'un temple gallo-romain (Ier-IVe s.), monnaies de 253 à 350 apr. J.-C. et vestiges d'un signal d'alarme de l'époque moderne à la Schauenburger Fluh (Schauenburg). Le château fort de Neu-Schauenburg date du XIIIe s., voire du XIe s.; il fut reconstruit après le tremblement de terre de 1356. Celui d'Alt-Schauenburg fut habité entre 1275 et 1356. F. faisait partie de la seigneurie de Schauenburg, qui releva des Frobourg, puis de l'évêque de Bâle, les haute et basse justices revenant plus tard à Liestal. Les seigneurs d'Eptingen-Pratteln achetèrent une grande partie du village aux XIVe et XVe s.; ils le cédèrent entre 1517 et 1525 à la ville de Bâle, qui l'attribua au bailliage de Liestal, tout en réservant la haute justice à Farnsburg. Au spirituel, F. dépendit de Munzach, puis fut érigé en paroisse avec Füllinsdorf en 1765. Construite aux XIIe et XIIIe s., la chapelle fut desservie par le diaconat de Liestal après la Réforme. Agrandie en 1616, 1686 et 1721, elle prit le nom d'église Sainte-Marguerite. En 1832, F. fut rattaché au canton de Bâle-Campagne. La population vivait avant tout de la céréaliculture et de la vigne, à quoi s'ajouta au XIXe s. l'industrie textile. Le quartier ouvrier de Neu-F. se développa près de la gare de F. (F.-Füllinsdorf en 1936), ouverte en 1854 sur la ligne Liestal -Bâle. Après 1960, le village connut une forte croissance démographique. De nouveaux quartiers d'habitation apparurent autour du centre ancien et le vignoble disparut; on construisit de nombreux bâtiments industriels et commerciaux. Un musée local fut inauguré en 1978.


Bibliographie
– T. Strübin, «Das gallo-römische Höhenheiligtum auf der Schauenburgerflue», in HA, 5, 1974, 34-46
Heimatkunde Frenkendorf, 1986
Gemeinde Frenkendorf, 1991

Auteur(e): Brigitta Strub / EMA