No 1

Kuenlin, Franz

naissance 22.10.1781 à Tavel, décès 19.4.1840 à Fribourg, cath., de Fribourg et Tavel. Fils de François Nicolas Aloys, conseiller secret, étalonneur, bailli de Wallenbuch, banneret et seigneur de Maggenberg, et d'Anna Maria Brügger. ∞ Marie Marguerite de Reynold, fille de Jean Nicolas, conseiller, de Cressier (FR). Formation par des précepteurs et en autodidacte. Gérant d'un martinet dans la vallée du Gottéron dès 1800. Secrétaire de l'autorité scolaire fribourgeoise (1807-1823), du préfet national (1808-1812), de la commission de l'assurance incendie (1812-1814), du Conseil d'Etat (1814-1825) et du conseil de justice (1826-1840). Député au Grand Conseil fribourgeois (1814-1830). Statisticien, géographe et historien, K. fit partie de sociétés savantes suisses (de musique, d'utilité publique, des sciences naturelles) et de l'Académie royale de Lyon. Auteur de trois portraits du canton (1810, 1832 et 1834), d'une statistique des couvents où transparaît sa verve de satiriste et polémiste anticlérical, de traductions (d'allemand en français et de français en allemand), il publia de nombreux articles littéraires, notamment dans les Alpenrosen, le Schweizerbote et les Erheiterungen. Un choix de ses récits édifiants et de ses promenades littéraires fut publié l'année de sa mort, en quatre volumes.


Bibliographie
– H. von Gemmingen, «Wer war Franz Kuenlin?», in FGB, 75, 1998, 73-129 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Hubertus von Gemmingen / PM