No 1

Joachim, Josef

naissance 4.4.1834 à Kestenholz, décès 30.7.1904 à Kestenholz, cath., de Kestenholz. Fils de Johann, agriculteur. ∞ Elisabeth Fuchs, de Hubersdorf. Sa scolarité terminée, J. exploita le domaine paternel à Kestenholz. Député conservateur au Grand Conseil soleurois (1865). Pour échapper à des poursuites judiciaires pour faux dans les titres, J. s'enfuit outre-mer en 1866. A son retour (1867), il purgea une peine de prison de dix-huit mois. Par la suite, il devint membre de diverses commissions communales (travaux publics, forêts, rénovation de l'église), ainsi que de la commission scolaire de district et fut officier d'état-civil. Il collabora au Solothurner Tagblatt, à l'Oltner Tagblatt et à d'autres journaux. Auteur reconnu de littérature populaire, il publia des recueils de récits (Aus Berg und Tal, 4 vol., 1881-1889; Die Geschichte der Schulbase, 1888) et des pièces de théâtre (Lonny, die Heimatlose, 1888; Adam Zeltner, 1888). Influencé par Jeremias Gotthelf, il sut toutefois faire preuve d'une certaine originalité dans ses évocations de la vie à la campagne.


Oeuvres
– E. Pfluger, F. Furrer, éd., Lonny und ausgewählte Erzählungen, 1984 (avec biogr. et liste des œuvres)
Bibliographie
– R. Flury, Josef Joachim, Leben und Werke des solothurnischen Bauerndichters, 1945
– M. Studer-Haller, «Josef Joachim, Dichter und Bauer 1834-1904», in Jurablätter, 46, 1984, 49-61 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Hans Erhard Gerber / DVU