08/04/2008 | communication | PDF | imprimer
No 3

Held, Kurt

naissance 4.11.1897 (Kurt Kläber) à Iéna,décès 9.12.1959 à Sorengo, ressortissant allemand, naturalisé suisse (Carona, 1948). Fils de Hermann Kläber, contremaître. ∞ 1924 Lisa Tetzner. Apprentissage de serrurier. H. participa à la Première Guerre mondiale, fut mineur dans la Ruhr et fonctionnaire culturel communiste (1921-1923). Il devint célèbre en tant qu'écrivain ouvrier en 1925, lorsque son volume de récits de critique sociale, Barrikaden an der Ruhr, fut saisi par la censure. Arrêté en 1933, il s'enfuit à Carona où il résida jusqu'à sa mort. En raison de la persécution politique, il publia sous le pseudonyme de H., à partir de 1941, des romans pour la jeunesse très appréciés en Suisse. Dans les ouvrages Die rote Zora und ihre Bande (1941, deux trad. franç. 1959 et 1980), Der Trommler von Faido (1947-1949) et Matthias und seine Freunde (1949), des enfants se révoltent contre l'injustice, la misère et la guerre. H. mit aussi la main au roman Les frères noirs (1940; trad. franç. 1983-1984), qui parut sous le nom de sa femme et parle des enfants tessinois employés comme ramoneurs en Lombardie. Ses livres ont marqué des générations de jeunes; Die rote Zora fut réédité vingt-sept fois jusqu'en 1991 et traduit dans plusieurs langues.


Fonds d'archives
– Fonds, Casa Pantrovà, Carona
Bibliographie
– L. Tetzner, Das war Kurt Held, 1961
– S. Koppe et al., Kurt Kläber - Kurt Held: Biographie der Widersprüche?, 1997

Auteur(e): Franziska Meister / AN