Corcelles (NE)

Petit prieuré clunisien, diocèse de Lausanne, dédié à saint Pierre, dans le village de C., commune de C.-Cormondrèche NE. Il fut fondé en 1092 par un certain Humbert (petit-fils du fondateur du prieuré de Bevaix), qui lui donna divers biens dispersés (bois, prés, pêcherie, terres, droits utiles, dîmes) dans la commune de C.-Cormondrèche et dans les anciennes communes d'Auvernier, Montmollin, de Coffrane et des Geneveys-sur-Coffrane, ainsi qu'un certain nombre de serfs qui ne furent affranchis qu'en 1517. Ce monastère, donné tout d'abord à l'abbaye de Cluny, fut soumis dès 1220 au couvent de Romainmôtier. Les prieurs y résidèrent jusqu'au milieu du XVe s. Ensuite, le plus souvent absents, ils mirent leurs biens en amodiation. En 1522, le prieuré fut incorporé à la mense abbatiale de Saint-Jean de Cerlier. Les bâtiments ont souffert de cette absence et tombaient en ruine au XVIe s. La Réforme, prêchée en 1530, amena la sécularisation du monastère et ses biens furent partagés entre les sires de Neuchâtel, seigneurs du lieu, et ceux de Colombier, descendants du fondateur. La cure de C. a été bâtie sur son emplacement.


Bibliographie
HS, III/2, 585-596

Auteur(e): Germain Hausmann