27/12/2004 | communication | PDF | imprimer
No 1

Gletting, Benedikt

On ignore ses dates de naissance et de décès. En 1515, G. avait probablement quitté Bütschwil, son lieu d'origine; on le trouve établi à Berne en 1540, puis à nouveau à partir de 1561, après un assez long séjour dans l'Oberland bernois. G. composa et publia un grand nombre de chants (ballades) profanes et religieux, qui eurent un grand succès et connurent plusieurs rééditions jusqu'au XVIIe s. On y trouve nombre de chants louant les vertus des villages de l'Oberland (Frutigen, Mülenen, Aeschi, Reichenbach), de Berne, de Morat, ainsi qu'une geste de plus de trois cents vers sur le Joseph de la Genèse (Der geystlich Joseph).


Oeuvres
– Th. Odinga, éd., Benedikt Gletting. Ein Berner Volksdichter des 16. Jahrhunderts, 1891 (chants)
Bibliographie
– R. Schwarzenbach, «... wol uff den hohen alpen fruch?», in ASTP, 74, 1978, 1-19
– H.R. Hubler, «O usserwölte Eidgnoschafft...», in BZGH, 49, 1987, 179-187

Auteur(e): Rosmarie Zeller / ME