No 2

Gengenbach, Pamphilus

naissance vers 1480 à Bâle, décès entre le 15.10.1524 et le 26.5.1525 à Bâle, de Bâle (1511). Fils d'Ulrich, imprimeur à G. (Bade). ∞ 1509 Enele Renk. Imprimeur et écrivain, G. composa des chants, des poèmes (notamment Der alt Eydgenoss, 1514), des textes en prose (Der welsch Flusz, 1513) critiquant son époque, et des satires politiques et religieuses, entre autres contre Thomas Murner. Ses œuvres considérées comme les plus importantes sont ses comédies carnavalesques. Citons Die X alter dyser welt (1515), la pièce condamnant l'adultère et l'impudicité Die Gouchmatt (1516) et Nollhart (1517), représentation critique des diverses couches sociales. Vers 1521, il rédigea le pamphlet Die Totenfresser, favorable à la Réforme.


Bibliographie
– R. Raillard, Pamphilus Gengenbach und die Reformation, 1936
NDB, 6, 1964, 187-188
– M.F. Michael, Das deutsche Drama des Mittelalters, 1971
– V. Werren-Uffer, Der Nollhart von Pamphilus Gengenbach, 1983

Auteur(e): Rüdiger Zymner / WW