Fehren

Comm. SO, distr. de Thierstein. Village à l'est de Breitenbach. 1371 der Hofe in Ferren. 59 hab. en 1739, 90 en 1789, 123 en 1850, 122 en 1900, 330 en 1950, 457 en 1990, 509 en 2000. F. faisait partie de la seigneurie de Gilgenberg, propriété des nobles de Ramstein, qui échut à Soleure en 1527. On mentionne en 1571 un unique domaine, payant le cens à Gilgenberg. En 1789, F. fut détaché de Breitenbach (dont il continua de relever au spirituel) pour former une commune. Le village eut une chapelle en 1897; l'église Sainte-Odile fut construite en 1967. L'élevage prédominait; la filature de la soie (au XIXe s.) fut l'une des rares industries de la commune, raccordée en 1852 à la ligne postale Liestal-Laufen. Au XXe s., l'arrivée de nouveaux habitants dynamisa le secteur de la construction. F. est tourné vers Breitenbach et Dornach, où travaillent plus de la moitié de ses habitants.


Bibliographie
– L. Rumpel, «Fehren», in Dr Schwarzbueb, 1937, 68-71
– E. Baumann, Breitenbach, 1950, 135-138
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 281-284

Auteur(e): Lukas Schenker / VW