07/09/2005 | communication | PDF | imprimer
No 33

Frey, Jakob

naissance 13.5.1824 à Gontenschwil, décès 30.12.1875 à Berne, prot., de Gontenschwil. Fils de Melchior, petit paysan. ∞ 1854 Rosina Hunziker, fille de Samuel. Ecole cantonale à Aarau, études de philosophie et histoire à Tübingen, Munich et Zurich jusqu'en 1850, doctorat. Journaliste, F. connut toute sa vie des conditions matérielles difficiles. Brièvement député du Grand Conseil argovien. Rédacteur de la revue Der Schweizerbote à Aarau (1851-1856), de la Berner Zeitung (1856-1861), de la Schweizerische Illustrirte Zeitung et Illustrirter Volks-Novellist à Bâle (1861-1865) et de la revue Die Schweiz à Berne (1865-1868), il s'établit ensuite près d'Aarau. Il a écrit de nombreux récits populaires sur des thèmes suisses (Schweizerbilder, 1864) qui, promus comme lectures scolaires par la société pour la diffusion des beaux textes (Gute Schriften) et par l'Œuvre suisse des lectures pour la jeunesse (OSL), connurent une large diffusion. Beaucoup d'entre eux furent adaptés par d'autres auteurs pour le théâtre populaire.


Bibliographie
– W. Günther, Dichter der neueren Schweiz, 1, 1963, 86-153
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 5, 609-610

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / ABI