No 4

Frank, Leonhard

naissance 4.9.1882 à Wurtzbourg, décès 18.8.1961 à Munich, Allemand. D'une famille ouvrière. ∞ 1) Lisa Erdelyi, 2) Elena Marquenne, 3) Charlotte Jäger. Après un apprentissage de mécanicien, F. étudia la peinture à l'académie des beaux-arts de Munich (1904-1910). En 1914, il obtint le prix Fontane pour son premier roman, Die Räuberbande. En 1915, ce pacifiste convaincu émigra en Suisse, où il rédigea un recueil de nouvelles contre la guerre, Der Mensch ist gut, et édita les Weisse Blätter avec René Schickelé. De retour en Allemagne après la guerre, il fut écrivain indépendant à Berlin. En 1933, il émigra de nouveau vers Zurich et la France, puis en 1940 aux Etats-Unis par Lisbonne. Il écrivit des scénarios pour Hollywood jusqu'en 1945. En 1950, il revint à Munich. Dans son œuvre, qui comprend des romans, des récits et des drames, F. évoque avec nostalgie sa ville natale et adopte une position résolument combative de critique sociale. Il reçut de nombreuses distinctions de la RDA et de l'URSS.


Fonds d'archives
– Deutsches Literaturarchiv, Marbach
– Fonds, Literaturarchiv der Deutschen Akademie der Künste, Berlin
Bibliographie
Schriftenreihe der Leonhard-Frank-Gesellschaft, 1982-
– Killy, Literaturlex., 3, 475-478

Auteur(e): Rosmarie Zeller / WW