No 8

Fäsi [Faesi], Robert

naissance 10.4.1883 à Zurich, décès 18.9.1972 à Zollikon, prot., de Zurich. Fils de Heinrich Friedrich, commerçant. ∞ 1916 Jenny Weber, divorcée Fueter. Etudes de langue et littérature allemandes à Berlin et Zurich, doctorat (1907). Professeur au gymnase, habilitation à l'université de Zurich (1911). Professeur extraordinaire (1922), puis ordinaire (1942-1953) de littérature moderne allemande et suisse à l'université de Zurich. Dans ses ouvrages de critique, F. traita surtout d'auteurs modernes (Abraham Emanuel Fröhlich, Carl Spitteler, Thomas Mann). Son œuvre littéraire comprend des tragédies (Odysseus und Nausikaa, 1911), des poèmes (Der brennende Busch, 1926) et des romans. Dans une trilogie romanesque, il évoqua l'histoire de Zurich entre 1800 et 1848. Son récit Füsilier Wipf (1917; Le fusilier Wipf, trad. franç. 1918), écrit dans l'esprit de la défense spirituelle et porté à l'écran en 1938, reste son œuvre la plus connue. Membre de la Société suisse des écrivains et de la Fondation Schiller suisse, F., aux positions plutôt conservatrices, exerça une grande influence sur la politique culturelle du pays.


Oeuvres
Erlebnisse, Ergebnisse, 1963 (autobiogr.)
Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ
Bibliographie
– P. Stadler, Robert Faesi (1883-1972) und Jakob Bührer (1882-1975), 1994

Auteur(e): Rosmarie Zeller / FS